Le 7ème continent, ou catastrophe écologique du 21ème siècle

Emma Cante

Asie, Océanie, Amérique du Nord et du Sud, Antarctique, Arctique… À ce compte, on pense avoir cité les principaux continents de la planète. Pourtant, les scientifiques parlent désormais d’un nouveau “continent plastique“. Désigné comme le 7ème ou 8ème continent, comme le “vortex de déchets du Pacifique Nord“ ou bien la “soupe plastique“, ces masses de détritus se propagent à vitesse grand V dans nos océans.

Une surface de trois fois celle de la France. C’est l’image choc de l’étude de l’organisation Ocean Cleanup, parue dans la revue Scientific Report il y a quelques jours. La gyre de déchets en question, découverte par un skipper américain en 1997, s’étend sur près de 1,6 million de kilomètres carrés, et se loge à mi-chemin entre Hawaï et la Californie.

Macro ou micro déchets éparses, allant des filets de pêche, sacs, bouteilles et bidons en tout genre, aux particules les plus fines de plastique ; cette masse constituerait près de 80 000 tonnes d’ordures à collecter. Néanmoins, “la grande poubelle du Pacifique“ semble loin de constituer une exception. Les débris de plastique moins denses que l’eau, divaguent au gré des courants marins qui les compactent à des endroits très précis des océans. Quatre autres zones, plus ou moins semblables au septième continent peuvent ainsi être dénombrées.

Les cinq zones de gyres de déchets et leurs concentrations de plastique.

L’Expédition 7ème continent : gendarme de nos océans

Affiche de l’Expédition 7ème continent.

En matière de lutte contre la pollution plastique des eaux, le tout nouveau voilier de l’association Expédition 7ème continent souhaite à terme réduire cette contamination. « Nous cherchions à acquérir notre propre navire pour en faire le porte-drapeau français de la lutte contre la pollution plastique. » énonce Patrick Deixonne, patron de l’organisation. Ce navigateur et explorateur, a décidé de créer le projet suite à ses séjours en mer, où il a pu découvrir par lui-même l’entendue du problème des déchets plastiques, notamment dans l’Atlantique Nord.

Depuis 2013, plusieurs expéditions ont été menées au coeur des territoires marins les plus impactés. Parallèlement à l’opération dans les gyres océaniques, le groupe mène aussi des actions de sensibilisation dans les écoles, et organise des nettoyages de plages ou de rivières. Le but : alerter le public et les politiques sur la gravité de la situation, qui s’envenime de jours en jours.

Des conséquences environnementales désastreuses

Chaque année, entre 8 et 12 millions de tonnes de plastique sont rejetées dans les eaux de la planète. « Les déchets qui peuplent les océans proviennent en effet à 80 % des terres, portés par le vent ou les rivières – le reste tombant des navires de commerce. » cite Le Monde.

Des nano particules de plastique aux déchets plus massifs comme les filets, tous peuvent piéger ou être ingurgités par les animaux marins (poissons, tortues), et entrent de fait dans la chaîne alimentaire. Stocké dans leurs organismes, le plastique très toxique concerne aujourd’hui la survie de plusieurs espèces, particulièrement à cause des bactéries que nous pouvons retrouver dans ces amas de déchets.

Une photo de nano particules de plastique collectées par l’expédition.

Des arguments économiques sont aussi évoqués. Les plages à nettoyer, les bateaux de pêche encrassés ou bien la mise en danger d’espèces comestibles par l’Homme, apparaissent comme des dangers potentiels à l’aggravation du problème. De plus, le nettoyage et le filtrage de ces immenses zones nécessiteraient le déploiement de dispositifs maritimes importants, irréalisables à l’heure actuelle.

Au vu du peu de considération que suscite encore de nos jours la problématique écologique, une concertation commune des chefs de gouvernement actuels semble illusoire. Même si des idées de barrages sont sur la table, face à ce projet titanesque, une véritable prise de conscience et d’initiatives concrètes font encore cruellement défaut.

Pour en savoir plus sur l’expédition : https://information.tv5monde.com/info/le-7eme-continent-un-monstre-de-plastique-1863

La chronique Éclairez-nous à retrouver sur notre Soundcloud :

Laisser un commentaire