Une paix fragile en Centrafrique

Clément Polyn

Depuis quelques semaines, la République Centrafricaine refait parler d’elle avec de nouvelles exactions, alors qu’un renfort de 900 soldats a été acté par l’ONU. Antonio Guterres s’est également rendu sur place fin octobre. Mais alors, pourquoi une telle situation dans ce pays d’Afrique centrale ?

Laisser un commentaire